La Chaise Panton  aussi connue sous le nom de chaise S est due à Verner Panton. Cette chaise est un meuble dont l’esthétique en fait un des emblèmes du design du siècle passé. Il s’agit de l’oeuvre majeure de Verner Panton, qui a collaboré au début de sa carrière avec Arne Jacobsen, créateur de la chaise Fourmi.

Aux origines de la chaise S de Panton

Un projet de chaise qui date des années 50

Verner Panton, architecte de formation commença à s’intéresser à la création d’une chaise en plastique autoportante dans les années 1950.

L’idée de cette chaise en forme de S a été inspirée au designer par une pile de seaux, ce qui lui a valu son nom. Il faudra plusieurs années pour que le designer trouve un fabricant qui accepte de fabriquer cette chaise dont les premiers modèles sont fabriqués en polyester renforcé à la fibre de verre.

Un cahier des charges particulier pour la chaise Panton

Le cahier des charges prévoyait ainsi une chaise :

Chaise S de Panton

  • en forme de S, sans aucun appui à l’arrière ;
  • d’une seule pièce de plastique moulé ;
  • qui soit confortable,
  • qui soit empilable.

L’innovation majeure de Panton était de faire la première chaise monobloc.

Si la chaise S voit le jour au début des années 1950, la fabrication en série ne sera rendue possible qu’en 1967 grâce a l’arrivée des plastiques industriel permettant une réduction sensible des coûts de production. C’est Vitra qui fabriqua et continue à fabriquer cette chaise.

(source H. Ellgaard)

 

Des matériaux de fabrication qui évoluent

Les premières séries de Chaise S sont fabriquées en résine de polyestère renforcée par de la fibre de verre. Ces modèles sont polis puis peints. Les chaises de la première série sont noires, blanches et rouges.
Les séries suivantes sont fabriquées en mousse de polyuréthane laqué coloré (Baydur) et Luran S injecté (ASA). Ce dernier plastique vieillissant mal, Vitra en a arrêté la production à la fin des années 70.

La production de la Chaise S reprend en 1983 à l’instigation de Verner Panton selon le procédé de moulage de mousse de polyuréthane, plus coûteux mais fiable. Ce procédé est toujours utilisé jusqu’à aujourd’hui. C’est sous le nom de Panton Chair Classic que la chaise est proposée aux amateurs dans cette version.
Les technologies actuelles de plasturgie ont toujours évolué et la Panton Chair peut également être fabriquée selon un autre procédé d’injection en polypropylène entièrement recyclable. Cette nouvelle version permet à Vitra d’offrir une chaise à un prix plus intéressant, qui rend cet emblème du design accessible à un plus large public. Les chaises de cette dernière série sont disponibles en noir, blanc, gris bleuté, mandarine, rouge et chartreuse (vert). Une couleur spéciale a été diffusée en 2015 : « summer green ».

Une déclinaison pour enfants

Vitra a lancé en 2006, un siège pour enfants basé sur d’anciens plans, la Panton Junior. Cette déclinaison s’explique par le fait que la Chaise S a toujours été très appréciée par les enfants, à cause de ses couleurs vives et joyeuses, de ses courbes douces.
Les proportions et les matériaux de construction sont les mêmes que le modèle classique. La Panton Junior est toutefois plus petite d’environ un quart par rapport au modèle habituel, pour en faire un siège idéal pour les enfants.

 

Ma couleur préférée est le rouge pour cette chaise emblématique. Et vous quelle est votre couleur préférée ?

La chaise Panton de Verner Panton
Tagged on: