La chaise longue LC 4 de 1928, est le fruit d’une collaboration entre les architectes Le Corbusier, son cousin Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand.  La forme de cette chaise traduit  l’esthétique très sobre dont Le Corbusier a fait sa signature.

La chaise longue LC 4 fait partie d’une série de 4 chaises :

  • LC1, le fauteuil à dossier basculant,
  • LC2, le fauteuil grand confort,
  • LC3, le même en plus grand,

À ces chaises s’ajoutent la table, LC6.

La chaise longue LC 4 était destinée à la villa Church de Ville d’Avray, aujourd’hui détruite.

La chaise longue LC4, aussi connue sous le nom de B306, est l’exemple achevé du mobilier moderne. Elle répond à la façon dont Le Corbusier envisage ce qu’il nomme la relaxation : il veut  faire de cette chaise une machine à repos.

L’ergonomie de la chaise longue est donc primordiale. Le berceau tubulaire repose sur une structure en acier laqué noir sans y être fixé tandis que l’appui-tête est réglable : le confort doit aussi au rendez-vous : l’assise suis la forme du corps.

Paradoxalement, la structure d’un meuble de cette importance est recouverte d’un tissu d’ameublement. Dans le cas de la chaise longue LC 4, la structure s’affiche comme un élément à part entière.

Cette chaise est aussi culte que la chaise S de Verner Panton. Elle est également exposée au Moma de New-York.

La chaise longue LC 4 est produite par Cassina depuis 1965 sous licence de la Fondation Le Corbusier. Cette entreprise grave 3 éléments sur chaque chaise vendue :

  • le nom de l’auteur ;
  • le logo « Cassina I Maestri » ;
  • un numéro de série.

 

La chaise longue LC 4 de Le Corbusier de 1928
Tagged on: