En complément des portraits de deux montres emblématiques, la Portugaise d’IWC et la Oyster Perpetual Submariner de Rolex, voici quelques éléments de vocabulaire utiles pour s’y retrouver.

 

blog-vocabulaire-montreDu côté du cadran des montres

  1. Cornes : servent à attacher le bracelet à la montre grâce à des barettes poussoir (pompes) amovibles ou, pour les plus anciennes, des barettes fixes ;
  2. Couronne : sert à remonter la montre et à régler date et heure. Sur les montres de plongée, la couronne est habituellement vissée pour écarter toute manipulation accidentelle qui altèrerait l’étanchéité ;
  3. Entrecorne : donne la largeur du bracelet ;
  4. Guichet : fenêtre par laquelle apparaît le quantième ou la date est appelée ;
  5. Index : marques servant à indiquer les heures, les minutes et secondes sur les montres, voire les fractions de seconde pour un chronographe. Ces index peuvent être « cerclés », être « peints » ou être appliqués ;
  6. Lunette : partie de la montre qui fait la jonction entre le boîtier et le verre. Elle peut être fixe ou tournante ;
  7. Rehaut : partie de la montre qui fait la jonction entre le cadran et le verre. Il peut ou non porter des inscriptions ; blog-vocabulaire-montre-2
  8. Petite seconde : donne la course des secondes ;
  9. Registre des minutes (à 3 heures) et des heures (à 6 heures) ;
  10. Poussoir : sert le plus souvent majoritairement au fonctionnement d’un chronographe. Il peuvent également avoir d’autres fonctions suivant leur disposition sur le boîtier. Ils peuvent être vissés sur certaines montres.

 

 

Du côté du mécanisme des montres

  1. blog-vocabulaire-montre-3Antichoc : Pièce qui chapeaute le Rubis de l’axe du balancier et empêche ce dernier de se casser. Le terme Incabloc du nom de la firme qui a popularisé le système est parfois utilisé ;
  2. Balancier : pièce mobile servant à régulariser le mouvement du mécanisme de la montre. Chacune des oscillations est divisée en deux mouvements qui produisent les tics et les tacs entendus ;
  3. Col de cygne : pièce permettant de régler finement la raquette via une vis qui vient pousser la flèche de la raquette contre un ressort en U. La pièce est sous l’un des ponts de la montre illustrant le billet. Elle doit son nom à sa forme qui rappelle le cou de cygne ;
  4. Platine : pièce métallique supportant l’ensemble du mouvement mécanique. À l’inverse des ponts, la platine recouvre la quasi totalité du mécanisme ;
  5. Ponts : pièces métalliques sous lesquelles tournent les pivots des différents mécanismes de la montre ;
  6. Raquette : rouage permettant le réglage de la montre en allongeant ou raccourcissant la longueur active du spiral. La longue partie qui pointe vers le bas sur l’illustration est appelée queue ou flèche de raquette.
  7. Rotor : pièce métallique en demi-cercle pivotant librement sur son axe et dont les mouvements réarment le ressort de barillet (mince boîte cylindrique avec un bord denté qui entraîne le rouage de la montre, activé par le déroulement du ressort moteur) ;
  8. Rubis : pierre souvent en corindon synthétique qui vient couvrir les axes des différents rouages d’une montre pour éviter une usure prématurée de ces pièces;
  9. Spiral : ressort plat très fin qui entretient la régularité de l’oscillation du balancier. Sa longueur, réglée via la raquette, détermine la longueur de l’oscillation et donc le rythme de la montre.

La vidéo suivante montre le fonctionnement d’une montre mécanique. Elle est malheureusement en anglais mais le fonctionnement est compréhensible.

 

Montres : vocabulaire de base à connaître
Tagged on: