Sori Yanagi (柳宗理 en japonais) crée le tabouret Butterfly en 1954. Pour comprendre la genèse de ce tabouret, il est nécessaire de poser quelques jalons sur la vie de ce designer.

 

La vie de Sori Yanagi

Sori Yanagi est né à Tokyo en 1915. C’est le fils de Soetsu Yanagi, qui a fondé le «mingei » (mouvement de l’art populaire), un mouvement artistique japonais qui vante l’artisanat traditionnel japonais et la beauté des objets quotidiens.
Sori Yanagi a intégré l’École des beaux-arts de Tokyo (devenue depuis l’Université des Arts) en 1934 où il a étudié à la fois l’art et l’architecture. Il a été influencé par Le Corbusier et par Charlotte Perriand dont il a été le collaborateur. Charlotte Perriand est, de 1940 à 1942, conseillère officielle en design industriel au Japon. Cette collaboration a permis à Sori Yanagi de s’imprégner de culture occidentale.
Petit à petit, l’intérêt de Sori Yanagi passe de la peinture à l’architecture puis à la conception d’objets.
En 1952, celui-ci fonde le Yanagi Institute for Industrial Design à Tokyo, où il crée ses sièges les plus marquants : les tabourets Butterfly et Éléphant. Il commence son travail par des croquis et fabrique ses prototypes à la main, à la manière d’un artisan.
La beauté vraie n’est pas faite ; elle naît naturellement. Sori Yanagi

La création du tabouret Butterly

En 1954, Sori Yanagi  crée le tabouret Butterfly. En 1957, il gagne une médaille d’or à la triennale de Milan.

Tabouret Butterfly

Le tabouret est fait de deux pièces courbées identiques, reliées entre elles par une tige en laiton. Il matérialise la rencontre, l’alliance entre Orient et Occident. Sori Yanagi a utilisé la technique du contreplaqué moulé mise au point par Charles and Ray Eames et également employée par Arne Jacobsen, notamment pour sa chaise Fourmi.

(source Tomislav Medak)

Le tabouret Butterfly suggère beaucoup d’associations d’idées : un kanji, un torii, des nageoires caudales de baleine et naturellement, des ailes de papillon, qui lui ont donné son nom.

 

Le tabouret Butterly a, dans un premier temps, été fabriqué par Tendo Mokko Co., Ltd (JP). Il est aujourd’hui fabriqué par Vitra.

 

Comme la lampe Pipistrello, ce tabouret fait partie de la collection du MoMa à New York.

 

Le tabouret Butterfly de Sori Yanagi
Tagged on: