La chaise rouge et bleu de Gerrit Rietveld

La chaise rouge et bleu été créé par  Gerrit Rietveld. Cet architecte néerlandais ignorait probablement que sa chaise deviendrait un objet culte près d’un siècle après sa création.

Le mouvement De Stijl

Gerbait Rietveld a souhaité illustrer par le biais des formes de cette chaise les idéaux du mouvement « De Stijl« . Menuisier et architecte, il construit dès 1918 un prototype en hêtre brut.

La structure de cette chaise est simple. elle est uniquement constituée de plusieurs lattes de bois de dimensions standard, de deux planches formant l’assise et le dossier. Gerbait Rietveld rejoins officiellement de Stijl en 1919.

Vers 1923, il peint sa chaise en noir en y ajoutant des blocs de couleurs primaires :

  • magenta ;
  • cyan ;
  • jaune.

Ces ajouts ont pour fonction d’identifier ses contours dans l’espace et d’appliquer les principes du mouvement De Stijl, proche du néoplasticisme. Pour les membres du mouvement De Stijl, la dimension spirituelle d’une création est très importante. Avec une surface plane coupées à angle droit, le siège est une construction abstraite, sans volume ni masse apparents.

Mondrian comme source d’inspiration

chaise-rouge-bleueLa chaise de Gerbait Rietveld s’inspire des tableaux de Piet Mondrian et de Theo van Doesburg, membres de De Stijl.

Les couleurs de cette chaise ne sont pas sans rappeller à la fois l’oeuvre de

Comme eux, Gerbait Rietveld recourt aux lignes droites et aux aplats pour définir l’espace, dans une palette limitée aux couleurs primaires que sont les rouge, bleu, jaune, auxquelles il associe le noir, le blanc et le gris.

À la fois œuvre d’art et objet, cette chaise, résume très bien la philosophie esthétique du mouvement De Stijl.

La chaise rouge et bleu n’a jamais été éditée en nombre, même si elle est disponible chez Cassina. Cela lui confère, malgré sa célébrité, un semblant de confidentialité.

Le Polaroid 95, un objet culte

L’appareil photographique à développement instantané Polaroid 95 a été inventé en 1948 par Edwin Land.

Le Polaroid 95 et plus généralement les modèles suivants de la marque sont devenus des objets cultes.

Edwin Land a fondé la société Poland Corp en 1932.  Il a rebaptisé sa société Polaroid Corporation en 1937. Cette société avait pour but d’exploiter son invention, des filtres polarisants.

Pourquoi la photo n’est-elle pas instantanée ?

La légende dit que la fille d’Edwin Land lui demandait souvent pourquoi la photographie ne sortait pas immédiatement de l’appareil photographique.

Cette légende se poursuit en disant qu’il ne lui a pas fallu plus d’une heure pour élaborer le processus chimiques et le fonctionnement d’un appareil capable de fournir des clichés immédiat.

En 1948, juste avant les fêtes de la fin d’année, Edwin Land lance sur le marché le Polaroid 95, qui édite  des images en à peine une minute. Les 47 appareils produits seront vendus le jour même de le démonstration.

Le talent de Land est d’avoir inventé un système photographique simple à utiliser.

Polaroid 95Le fonctionnement du Polaroïd 95

Dans les tous premiers prototypes, le film instantané est écrasé entre deux rouleaux pour libérer le produit de développement.

Après 1943, la société Polaroid développe une pellicule que l’utilisateur doit extraire lui-même de l’appareil. Une fois la photographie développée, il suffit alors de séparer le positif du négatif.

Les premiers appareils produisaient uniquement des clichés noir et blanc.

Les clichés couleur ont été disponibles dès 1963.

Le soufflet de l’appareil Polaroid 95 était assez large pour accueillir une pellicule.La photographie sortait par une trappe en arrière.

 

 

Source Daderot

Le procédé de développement de ses premiers Polaroid un soufflet reposait sur la diffusion et le transfert de sels d’argent. Un réactif contenant à la fois un révélateur d’un fixateur transférer un image du négatif ou positif.

Le Polaroid 95 a été utilisé par de grand noms de la photographie dont Andy WarholAnsel Adams et Man Ray.

En 2014, Polaroid a lancé une caméra sportive appelé « Polaroid Cube » pour concurrencer la GoPro Hero.

Ce n’est pas sûr que cette caméra devienne aussi culte que le Polaroid 95.

Qu’en pensez-vous ?

Prague en 3 jours : quoi voir ? Le troisième jour

Quoi voir à Prague en 3 jours ? Certainement pas tout quand on connait la richesse architecturale de la ville. Vous devrez, comme moi faire des choix. Je vous ai proposé de parcourir la Voie royale ainsi que la Vieille Ville le premier jour. Au cours du second jour nous avons vu les quartiers de Josevof, Žižkov etVyšehrad.

Je vous propose pour ce troisième et dernier jour de vous rendre au Parc de Letná puis de finir avec une dernière visite du quartier de la Ville Nouvelle.

Le Parc de Letná – Letenské sady

parc-letna-prague

Le Parc de Letná, largement ouvert sur la ville, offre un très beau panorama. Il occupe les hauteurs d’une colline longeant la Vlata.

Je vous propose de vous y rendre par le tram. Le plus simple est de descendre de l’arrêt Čechův most desservi par les lignes 5 et 17. Une fois descendu du tram, il ne vous reste plus qu’à grimper dans le parc.

Attention, c’est un peu sportif !

Le sommet du parc est marqué par un métronome géant érigé en 1991 sur le lieu où, de 1950 à 1955 il y avait une statue de Staline. (suite…)

Prague en 3 jours : quoi voir ? Le second jour

Pour votre deuxième jour, je vous propose de visiter le quartier juif, la ville Nouvelle puis de vous rendre à Vysherad, via Žižkov

.

Après une première journée chargée, je vous propose de revenir vers la place de la Vieille Ville pour vous rendre dans Josevof, le quartier juif.

Le quartier juif – Josevof 

Depuis la Place de la Vieille Ville (Staroměstské náměstí), prenez l’avenue de Paris (Pařížská ulice), à côté de l’église Saint-Nicolas.

Cette rue est bordée par de nombreux immeubles Art Nouveau où se côtoient les boutiques de luxe pragoises.

Sur la gauche de l’avenue, vous ne pourrez rater la synagogue Vieille-Nouvelle.

(suite…)

Prague en 3 jours : quoi voir ? Le premier jour

Quoi voir à Prague en 3 jours ? Certainement pas tout quand on connait la richesse architecturale de la ville. Vous devrez, comme moi faire des choix.

Si vous ne connaissez pas encore cette ville magique, je vous propose un programme sur 3 jours pour voir l’incontournable !

Je vous propose, le premier jour de commencer par « La Voie Royale« .

La Voie Royale

La Voie royale débute dans la Vieille Ville pour finir au Château de Prague.

Traversée de la Vielle Ville – Staré Město

La Voie Royale – Královská cesta – en tchèque débute place de la République (Náměstí Republiky) que l’on peut rejoindre en métro par la ligne B ou par les trams n°5, 8, 24 et 26.

En sortant du métro ou en descendant du tram, on peut admirer la Maison municipale (Obecní dům). (suite…)