metro-londres-1908« Une carte n’est pas le territoire » a dit Alfred Korzybski

 

Ainsi, voilà à quoi ressemblait le plan du métro de Londres en 1908.
Les noms de rues figurent encore sur ce plan, ce qui en rend la lecture particulièrement difficile.

 

Un nouveau plan de métro nécessaire

À partir de 1909, le directeur commercial du métro de Londres, Franck Pick, devient responsable de la signalétique et du graphisme. Dans ce cadre, il sollicite des graphistes comme Edward Johnston et Edward McKnight Kauffer [EN].  Ces derniers ont renouvelé l’identité graphique du métro londonien.

Afin de clarifier l’itinéraire pour les passagers, de nouveaux modèles sont proposés dans divers formats. Le premier plan du métro sans détail géographique nait en 1920. Toujours à l’échelle, ce plan demeure confus, en raison de la volonté des graphistes de garder la position géographique réelle des stations.

Un plan de métro de Londres standardisé

metro-londres-beckEn 1931, Henry Beck un dessinateur industriel, propose un plan de métro de Londres standardisé. Henry Beck s’est inspiré des circuits électriques qu’il était chargé de dessiner.

Son idée est de montrer les relations spatiales entre deux stations plutôt que la distance qui les sépare. Cette représentation ingénieuse repose sur un usage symbolique des couleurs et une grille octogonal dans laquelle les ligne et stations sont placées à des angles de 90° ou  45° permettant une grande facilité de lecture.

La Tamise, stylisée sur le plan, lui confère aussi assure une identité londonienne.

 

metro-londres-2015Le plan actuel est l’héritier direct du travail d’Henry Beck. Voici la version 2015 :

Devenu indispensable dans le cadre d’un déplacement en métro à Londres, ce plan est un modèle pour tous les modes de transport du monde, dont Paris.

 

 

Un plan de métro devenu un icône du design industriel

Ce plan de métro est considéré aujourd’hui comme une grande réussite du design moderniste, même si Henry Beck n’a jamais été designer.

Ce plan a inspiré Simon Patterson pour son œuvre, The Great Bear [EN]. Cette lithographie reprend le tracé du métro de Londres mais les noms des stations sont remplacés par ceux de scientifiques, de saints, de philosophes, de comédiens, d’explorateurs et de footballeurs. Il existe une cinquantaine d’éditions de cette lithographie.

Cette œuvre est visible à la Tate Gallery à Londres.

Et vous, connaissez-vous d’autres œuvres dérivée de ce fameux plan ?

Mise à jour : Le site Time Out London pose la question de la lisibilité de la version 2015 du plan et l’oppose à une autre version proposée en ligne.

Le plan du métro de Londres : une icône du design industriel
Tagged on: