Vincent Laforet a plus d’une corde à son arc : réalisateur de film, photographe, producteur, entrepreneur, professeur, influenceur, consultant. En 2002, il a partagé le Prix Pulitzer de la photographie avec deux autres photographes dans le cadre de la couverture des évènements post 11 septembre 2001, pour le compte du New York Times.

Dans le cadre de son activité de photographe, Vincent Laforet a lancé un projet qu’il a baptisé Air. Dans le cadre de ce projet, il a photographié le ciel de Las Vegas, San Francisco, Los Angeles, New-York, Londres, dont il a tiré des films. D’autres villes sont prévues : Chicago, Barcelone, Berlin et Paris.

Ces photographies aériennes ont pour particularité d’avoir été prises de nuit, ce qui constitue, à ma connaissance, une première.

Son objectif est de faire découvrir une leçon qu’il a apprise dans les années précédentes : le monde est beaucoup plus petit qu’on ne l’imagine.

La vidéo suivante présente le projet Air :

Je dois avouer être subjugué par ce projet et cette vidéo. C’est une très belle manière de découvrir des villes que nous connaissons tous de jour. Les couleurs sont très surprenantes

D’autres vidéos en lien projet sont disponibles sur la chaine Vimeo de Vincent Laforet. Londres est la dernière ville en date.

Vincent Laforet possède en outre un compte Instagram sur lequel sont publiées quelques photos issues de son projet Air.

Le projet de ce photographe débouche sur la rédaction d’un livre intitulé Air, actuellement en précommande, d’une série de cartes postales et de lithographies.

Que pensez-vous de cette vidéo ?

Vincent Laforet : son projet Air
Tagged on: