La chaise Vassily, parfois orthographié Vassily, a été créée en 1925 par Marcel Breuer. Voici la petite histoire d’une invention imaginée à partir d’un guidon de vélo

Un apprentissage au Bauhaus

Marcel Breuer apprend la menuiserie à l’Institut des arts décoratifs et industriels, devenu en 1919 le Bauhaus. Il y reste de 1920 à 1924.

En 1925, il prend la direction de l’atelier après y avoir été apprenti.

D’un guidon de vélo à la chaise B3

Chaise- Vassily-Breuer

Marcel Breuer rêve d’une chaise en porte-à-faux que l’on pourrait produire en série en reprenant le même acier tubulaire que le guidon de son vélo Adler. Le modèle B3 est le produit de cette réflexion.

Cette chaise se compose d’une ossature métallique, d’une assise, d’un dossier  et de bras suspendu. Cette chaise est légère, résistante et peu coûteuse à fabriquer.  Ses dimensions sont de :

  • hauteur  72 cm,
  • largeur 79 cm,
  • profondeur 70 cm.

Vraiment légère, facile à assembler un partir de tubes en acier et de bandes de toile ou de cuir, La chaise Wassili présente une structure en hamac donnant à l’utilisateur le sentiment d’être suspendu dans les airs.

La chaise B3 est l’une des premiers meubles à exploiter le potentiel de l’acier tubulaire.

De par sa structure et sa composition, la B3 et le nec-plus-ultra des chaises. La fabrication de la chaise Wassily a été rendue possible grâce a une technologie développée par Mannesmann, groupe industriel allemand. En 1885, cette société, avait mis au point un procédé de tubes d’acier sans soudure.

La chaise Vassily, un classique du design moderne

Wassily Kandinsky, ami de Marcel Breuer, porta un grand intérêt pour ce fauteuil. Cet intérêt a été tel que Marcel Breuer lui en fabriqua un exemplaire pour son atelier. Le nom de cette chaise vient ainsi du prénom de cet ami de Breuer. C’est l’éditeur italien Gavina qui lui donnera ce nom après avoir appris l’intérêt de Kandinsky pour cette chaise.

Cette chaise a été produite en série dès les années 60, et est devenue petit-à-petit un grand classique du design moderne. C’est d’abord Honet qui était titulaire de la licence d’exploitation sur la chaise, de 1925 à 1962. C’est ensuite l’éditeur Gavina qui sera titulaire de cette licence jusqu’en 1968. Enfin, depuis 1968, les droits d’exploitation sur cette chaise sont détenus par Knoll.

La chaise Wassily a été beaucoup copié. Voici les éléments qui vous permettront de reconnaître une chaise authentique. Le modèle doit être signé par Knoll avec le logo Knoll, la signature de Breuer et un numéro de série. L’original de la chaise ne comporte aucune vis, cheville, boulon visible. Le cuir utilisé est de la croûte de bœuf.

Autre élément à prendre en compte : le prix. Si le prix de la chaise est trop bas, c’est un signe. Cette chaise est vendue plus de 2400 dollars sur le site de Knoll.

L’impact de Marcel Breuer sur le design de mobilier, ainsi que sur le mouvement modernisme est remarquable.

La chaise Wassily de Marcel Breuer
Tagged on: