La chaise rouge et bleu été créé par  Gerrit Rietveld. Cet architecte néerlandais ignorait probablement que sa chaise deviendrait un objet culte près d’un siècle après sa création.

Le mouvement De Stijl

Gerbait Rietveld a souhaité illustrer par le biais des formes de cette chaise les idéaux du mouvement « De Stijl« . Menuisier et architecte, il construit dès 1918 un prototype en hêtre brut.

La structure de cette chaise est simple. elle est uniquement constituée de plusieurs lattes de bois de dimensions standard, de deux planches formant l’assise et le dossier. Gerbait Rietveld rejoins officiellement de Stijl en 1919.

Vers 1923, il peint sa chaise en noir en y ajoutant des blocs de couleurs primaires :

  • magenta ;
  • cyan ;
  • jaune.

Ces ajouts ont pour fonction d’identifier ses contours dans l’espace et d’appliquer les principes du mouvement De Stijl, proche du néoplasticisme. Pour les membres du mouvement De Stijl, la dimension spirituelle d’une création est très importante. Avec une surface plane coupées à angle droit, le siège est une construction abstraite, sans volume ni masse apparents.

Mondrian comme source d’inspiration

chaise-rouge-bleueLa chaise de Gerbait Rietveld s’inspire des tableaux de Piet Mondrian et de Theo van Doesburg, membres de De Stijl.

Les couleurs de cette chaise ne sont pas sans rappeller à la fois l’oeuvre de

Comme eux, Gerbait Rietveld recourt aux lignes droites et aux aplats pour définir l’espace, dans une palette limitée aux couleurs primaires que sont les rouge, bleu, jaune, auxquelles il associe le noir, le blanc et le gris.

À la fois œuvre d’art et objet, cette chaise, résume très bien la philosophie esthétique du mouvement De Stijl.

La chaise rouge et bleu n’a jamais été éditée en nombre, même si elle est disponible chez Cassina. Cela lui confère, malgré sa célébrité, un semblant de confidentialité.

La chaise rouge et bleu de Gerrit Rietveld
Tagged on: