Quoi voir à Prague en 3 jours ? Certainement pas tout quand on connait la richesse architecturale de la ville. Vous devrez, comme moi faire des choix. Je vous ai proposé de parcourir la Voie royale ainsi que la Vieille Ville le premier jour. Au cours du second jour nous avons vu les quartiers de Josevof, Žižkov etVyšehrad.

Je vous propose pour ce troisième et dernier jour de vous rendre au Parc de Letná puis de finir avec une dernière visite du quartier de la Ville Nouvelle.

Le Parc de Letná – Letenské sady

parc-letna-prague

Le Parc de Letná, largement ouvert sur la ville, offre un très beau panorama. Il occupe les hauteurs d’une colline longeant la Vlata.

Je vous propose de vous y rendre par le tram. Le plus simple est de descendre de l’arrêt Čechův most desservi par les lignes 5 et 17. Une fois descendu du tram, il ne vous reste plus qu’à grimper dans le parc.

Attention, c’est un peu sportif !

Le sommet du parc est marqué par un métronome géant érigé en 1991 sur le lieu où, de 1950 à 1955 il y avait une statue de Staline.

Le parc est idéal pour une promenade. Ce parc offre également un très beau panorama sur la ville, notamment sur les ponts de la Vlata.

panorama-prague

Après avoir profité d’un très beau panorama sur Prague, je vous propose de retourner dans le quartier de la Ville Nouvelle.

La Ville Nouvelle – Nové Město

Avant de quitter Prague, profitez une dernière fois du quartier de Nové Město que nous avons aperçu hier. 

Depuis le Parc de Letná, descendez vers le sud en longeant la Vlata. L’arrêt de tram n’est qu’à quelques minutes à pied du Parc. Prenez le tram n°22 et descendez à l’arrêt Karlovo náměstí (Place Charles).

Je vous propose de découvrir le quartier à partir de cette place. Vous pouvez commencer par faire le tour de la place en longeant le collège jésuite après avoir admiré l’église Saint-Ignace de style baroque.

Juste avant l’église Saint Jean Népomucène sous le rocher qui ferme la Place Charles, vous verrez la Maison de Faust.

Pour continuer votre promenade, prenez Vyšehradská, la rue en légère pente  puis longez le couvent Na Slovanech coiffé depuis 1965 par deux flèches modernes.

Faites le tour du couvent en tournant à droite dans Trojická puis de nouveau à droite dans Pod Slovany. Monter les quelques marches et poursuivez dans Václavská.

Poursuivez dans la rue jusqu’à l’église Saints Cyrille-et-Méthode qui conserve des traces d’impacts de balles datant de 1942. Ces impacts rappellent que les nazis ont assiégés des résistants tchèques réfugiés dans cette église.

Vous pourrez apercevoir à gauche la Vlata et la Maison qui danse (Tančící dům), œuvre de Frank Gehry.

Une fois fini ce périple, il est temps de retourner à l’hôtel pour reprendre vos bagages et de rentrer.

Trucs et astuces pour profiter au mieux de votre séjour à Prague

  • Achetez à l’aéroport un pass 3 jours à votre arrivée. Ce pass est valable 72 heures à compter de sa première validation. Ce passe coûte 310 couronnes soit environ 12 €. Demandez également le plan du réseau, bien fait. Les contrôleurs du métro et du tram ne sont pas très avenants, en particulier avec les touristes…
  • Depuis l’aéroport, il suffit de prendre le bus n°119 jusqu’à la station de métro de Dejvická sur la ligne A. Prenez ensuite le métro direction de Depo Hostivař. Il faut environ 30 minutes pour arriver au centre ville.
  • La société qui gère le tram et le métro possède un site qui permet de planifier ses déplacements.
  • Attention, à Prague, les trams et les bus sont prioritaires sur les piétons dans tous les cas, même sur les passages piétons !
  • Apprenez quelques mots en tchèque : bonjour, merci, au revoir… Les tchèques apprécient sont d’autant plus sympathiques ! Peu de Tchèques parlent français.
  • Si vous commandez une bière et que voulez un demi comme en France, demandez une petite, malý de 0,3 litre. À défaut, on vous servira un demi litre !
  • Gardez de la monnaie, notamment pour payer l’entrée des églises, payantes.
  • Les taxis de Prague n’ont toujours pas bonne réputation !
  • La seule fois où l’on m’a parlé français, c’était pour me proposer du change dans la rue : à fuir : le taux de change n’est pas intéressant et on vous propose des coupures qui n’ont plus cours, voire des zlotys. Non, je ne me suis pas fait avoir !
  • Ne payez pas en euros dans les magasins. De même les bureaux de change n’ont pas toujours le meilleur taux de change. Les taux ont l’air meilleurs quand on retire auprès des distributeurs de billets.
  • Si vous recherchez des produits à rapporter, Manufaktura propose des produits sympas.
  • Palladium est un centre commercial au centre de Prague. On y trouve tout et il est ouvert jusqu’à 21 heures en semaine tous les jours de semaine. Il est place de la République (náměstí Republiky)
  • La meilleure période pour s’y rendre est le printemps.

Et vous quelles sont vos astuces pour séjourner à Prague ?

Prague en 3 jours : quoi voir ? Le troisième jour
Tagged on: